Filtrer par

Disponibilité

Disponibilité

Prix

Prix

  • 12,00 € - 16,00 €

Tavelures

La tavelure est une maladie liée au développement d’un champignon qui altère essentiellement les pommiers et les poiriers. Il se retrouve parfois, de manières moins courantes sur des arbres tels que le saule, l’olivier ou le cognassier. Très répandue dans les vergers, la tavelure n’est pas mortelle pour les arbres, mais elle peut affecter leurs récoltes et diminuer leurs rendements.

Portant le nom de Venturia inaequalis pour les pommiers et Venturia pirina pour les poiriers, le champignon contagieux fait partie de la longue liste des champignons phytopathogènes à surveiller.

Les symptômes s’apparentent à de petites taches brunes de forme circulaire sur les feuilles des arbres qui vont ensuite se diffuser sur les fruits et se transformer en crevasses disgracieuses, avec des contours diffus. Ces symptômes n’enlèvent en rien la comestibilité des fruits infectés.

Très contagieuses, les spores responsables du développement de la tavelure utilisent le vent et l’eau pour circuler et s’étendre sur d’autres parties de l’arbre ou les végétaux avoisinants. Les gouttes de pluie peuvent, par exemple, transférer des spores infectieuses aux feuilles situées sur les rameaux inférieurs. Il devient très difficile de lutter contre le développement du champignon une fois en activité sur un arbre.

La tavelure ralentit et freine le cycle de vie des arbres et leurs floraisons, diminuant l’abondance des récoltes et ouvrant la voie à d’autres maladies ou parasites une fois l’arbre fragilisé.

Lutter contre la tavelure ?

Bien que ce microscopique champignon puisse venir troubler l’épanouissement des récoltes, il n’est ni dangereux pour la santé humaine ni pour la survie de l’arbre. Les spores Venturia peuvent résister à des périodes de latence durant les saisons de dormance des arbres enfouis dans des résidus de culture à même le sol, avant de réinfecter son hôte au printemps. C’est pourquoi, de manière préventive, il est conseillé aux jardiniers de :

  • Cibler des cultivars résistants à la tavelure comme les espèces Williams, Melrose, Reinette grise, Ariane, Liberty, etc.
  • Supprimer les rameaux et tailler les branches qui semblent infectées.
  • Favoriser la circulation de l’air dans les feuillages (la tavelure s'épanouit en condition humide).
  • Ramasser sur le sol les feuilles et les fruits contaminés et les brûler pour éviter de créer des nids de prolifération de la tavelure pour le printemps suivant.
  • Par prévention, il est possible de traiter les arbres avec des purins de plantes telles que le purin de prêles ou d’orties qui développent la vitalité des végétaux et les rendent moins vulnérables face aux maladies.
  • Par précaution et en cas de premiers symptômes de la maladie : utiliser de la Bouillie bordelaise une première fois avant le débourrement et une seconde fois avant la croissance des fruits.

Bien que la maladie de la tavelure puisse s’étendre sans trop de contrôle de la part des jardiniers, il est tout de même possible d’adapter un comportement responsable qui va freiner, voire limiter le développement des champignons. Le suivi et la réactivité après l'apparition des premiers symptômes peuvent être très bénéfiques pour la santé des arbres et leurs précieuses récoltes.

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs