Auxiliaires

En lutte biologique, l’utilisation d’auxiliaires de jardins est très encouragée. Le principe est de renforcer l’influence d’un nombre d’agents de culture dont font partie les insectes auxiliaires

Un insecte auxiliaire est un organisme qui, par sa présence, va être “utile” au jardin et favoriser son fonctionnement.

Il existe ainsi plusieurs catégories d’insectes auxiliaires :

  • Les insectes pollinisateurs qui favorisent le transport du pollen entre les plantes mâles et femelles, et par conséquent soutiennent la transformation de la flore locale. C’est le cas de nombreux hyménoptères comme les abeilles, les bourdons, etc. Ces insectes sont souvent très vulnérables aux produits phytosanitaires et s’intègrent plus facilement dans des jardins biologiques ou dans des environnements en bonne santé.
  • Les insectes prédateurs qui se nourrissent des nuisibles qui dérangent le fonctionnement des espaces verts. On y trouve de nombreux coléoptères (dont les illustres coccinelles).
  • Les insectes parasites qui se développent aux dépens des organismes hôtes dans lesquels ils se déploient. Généralement, ce sont des insectes hyménoptères ou diptères microscopiques.
  • Les insectes granivores qui aident à réduire la présence de plantes invasives en se nourrissant de leurs graines. Ce sont principalement des espèces de coléoptères.

Des insectes auxiliaires dans mon jardin ?

Les insectes sont plus souvent assimilés à des nuisibles qu’à des organismes bienfaiteurs. Pourtant ils sont utilisés en lutte biologique parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour réduire la présence et la prolifération des ravageurs. Généralement, ce sont les espèces entomophages (se nourrissant d’insectes) et particulièrement leurs larves qui vont être mobilisées en lutte biologique.

Voici quelques-uns des insectes inscrits dans la liste des auxiliaires de jardin :

  • Les abeilles/bourdons/osmies qui sont de parfaites ouvrières pour la pollinisation. Dès le début du printemps, lors de l’apparition des premières fleurs, elles vont faire circuler le pollen dans vos espaces de plantations.
  • Les coccinelles/chrysopes qui sont des insectes majoritairement aphidiphages (se nourrissant de pucerons). Ils vont nettoyer les espaces infestés des suceurs de sèves.
  • Les carabes/perce-oreilles qui sont de véritables chasseurs de larves. Même légèrement enfouis sous terre, ils savent les débusquer.
  • Les staphylins qui vont s’alimenter de gastéropodes, d’acariens, de larves, etc. Leurs régimes carnivores en font des alliés polyvalents pour nettoyer les espaces verts.

Les insectes auxiliaires ont aujourd’hui un rôle important dans la lutte biologique. Il est d’ailleurs de plus en plus courant d’installer des abris ou des hôtels à insectes pour stimuler leur présence dans les jardins. Une façon raisonnée d’agir face aux invasions de nuisibles.

Il y a 30 produits.

Affichage 1-30 de 30 article(s)

Filtres actifs