Nématodes

Parfois les jardiniers affrontent les nématodes, parfois ils luttent grâce aux nématodes. Il est vrai que chez ces 40 000 espèces de microvers, certains sont nuisibles, mais aujourd’hui, de nombreuses variétés sont devenues de véritables outils écologiques pour endiguer la présence des ravageurs dans les espaces de jardinage en lutte biologique.

Les nématodes sont de petits vers microscopiques parasitaires. Ils se nourrissent et se développent au sein même de l’espèce qu’ils attaquent, la détruisant par septicémie en quelques heures seulement (de 24 à 48 heures).

Une fois l’hôte décimé, les nématodes vont trouver une espèce analogue, poursuivant ainsi la destruction progressive de l’ensemble des invasifs appartenant au même groupe. Le nombre de leurs proies potentiellement anéanti, les nématodes disparaissent dans le sol, ne laissant aucune trace de leur passage, ni dans la structure de la terre ni pour la santé des végétaux ou des animaux environnants.

Les nématodes en lutte biologique

En lutte biologique, ce sont les nématodes entomophages (qui se nourrissent d’insectes) qui vont être les auxiliaires des jardiniers. Une fois les nuisibles déterminés (larves de tipule, de taupin, de hanneton, chenilles, gastéropodes, charançon, etc.), les “vers blancs” vont être pulvérisés directement sur les ravageurs en étant dilués dans un dosage l’eau douce. C’est une méthode curative efficace contre la prolifération des insectes.

Quelles que soient les espèces d’insectes à combattre, voici quelques conseils universels sur l’utilisation des nématodes dans les jardins :

  • Pulvériser les nématodes sur un sol légèrement humide pour une meilleure absorption du liquide.
  • Diffuser les nématodes sur les plantes en dehors des moments d'ensoleillement. Les vers sont très sensibles aux UV.
  • Pour que les nématodes puissent agir, ils auront besoin d’une température du sol supérieure à 12 C°.
  • Répandre les nématodes au pied des plantes infestées pour plus d’efficacité.
  • Compter une dizaine de jours pour que la prolifération de nuisibles localisée disparaisse après l’application des nématodes.
  • Traiter les plantes seulement si elles sont affectées par les insectes ravageurs. Les nématodes ne se développent qu’en présence de proies, sinon ils mourront en quelques heures.
  • Il n’existe pas d’effet de surdosage de nématodes.

Le succès croissant dans l’utilisation des nématodes en lutte biologique réside dans le fait qu’ils peuvent parasiter des nuisibles dont ils étaient difficiles de se débarrasser. Sans incidence sur la santé et très efficace sur les plantes infestées, les nématodes offrent de nouvelles solutions écologiques dans la gestion des insectes ravageurs. Ils assurent ainsi à la lutte biologique, des méthodes complémentaires dans le traitement curatif des jardins biologique ainsi que le respect de l’environnement.

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs

  • Catégories: Nématodes mouches du terreau