Phéromones

Les phéromones sont des substances chimiques émises par les animaux, les insectes et parfois les végétaux. C’est une sorte de communication codée entre des spécimens d’une même espèce. Ces signaux chimiques permettent de transmettre un certain nombre d'informations vitales (dangers, recherche de partenaires sexuels, etc.).

Les phéromones sont, pour l'essentiel, diffusées par contact ou de manières volatiles. Elles peuvent parfois être décelées à plusieurs kilomètres par les autres membres d'une même espèce, influençant leurs comportements.

On dénombre au total 6 types de phéromones :

  1. Les phéromones de territoire qui servent à délimiter un espace et avertir de sa présence.
  2. Les phéromones de trace qui offrent un guidage pour renseigner d’une direction.
  3. Les phéromones d’alarme qui informent d’une situation de danger.
  4. Les phéromones sexuelles qui attirent et communiquent sur l’état de recherche de partenaire.
  5. Les phéromones d’espacement qui indiquent une position et la prise d’un territoire.
  6. Les phéromones d’agrégation qui rassemblent les spécimens sur un lieu précis.

L’étude de ces phéromones a permis de développer des outils de modifications comportementales chez de nombreuses espèces, dont les ravageurs.

Les phéromones en lutte biologique

En lutte biologique, l’usage de phéromones de synthèse est une bonne approche pour repousser ou attirer certains nuisibles dans des espaces bien définis. Certaines phéromones sont utilisées dans le piégeage pour lutter contre les insectes.

La stratégie est de provoquer une confusion sexuelle, qui va limiter la rencontre procréative entre les mâles et les femelles d’une même espèce, et ainsi perturber les cycles de reproduction.

Il existe différents prototypes de piégeage par phéromones. En voici les principaux modèles :

  • Les pièges à phéromones à eau, sous forme de bac contenant de l'eau avec la capsule de phéromone placée en son centre dans le panier prévu à cet effet.
  • Les pièges à phéromones delta, de forme triangulaire, sont généralement utilisés pour la détection des individus afin de mettre en place les traitements adaptés au bon moment.
  • Les pièges à phéromones entonnoirs, qui sont surmontés d’un couvercle empêchant toutes fuites des insectes piégés et qui fonctionnent par l’utilisation de capsules à phéromones. Elles peuvent être remplacées en fonction des risques, des ravageurs et des saisons.
  • Les pièges à phéromones chromatiques englués, représenté par des plaque de glue sur lesquels on colle la phéromone.

Il existe différents types de capsule de phéromones :

  • Support en caoutchouc : le caoutchouc est ainsi imbibé de la phéromone pour la diffuser pendant plusieurs semaines
  • Capsule en cire : la phéromone est emprisonnée dans la cire pour la diffuser pendant plusieurs semaines
  • Les seringues : les phéromones sont présent dans la seringue sous forme semi-liquide. Attention tous les pièges ne sont pas adaptés, le panier accueillant les phéromones ne doit pas avoir de trous en son fond par exemple, sous risque de voir le contenu contler dans le piège. Ces phéromones peuvent également être appliquées directement sur une plaque chromatique engluée.
  • Capsule en plastique : Celles-ci contiennent la phéromone sous forme liquide.
  • Flacon : Les phéromones sont présentes dans le flacon et diffusées au fur à mesure via un tampon imbibé. En générale ces phéromones sont de longues durée et peuvent être efficaces de 3 à 6 mois.

De nombreux insectes nuisibles tels que les charançons, les mineuses, d'innombrables lépidoptères, les taupins, les mites, etc. sont très sensibles aux phéromones. En synthétisant les odeurs sexuelles des femelles, les pièges à phéromones attirent et éliminent en partie la présence des mâles reproducteurs, ce qui ralentit la prolifération des ravageurs.

Il y a 30 produits.

Affichage 1-30 de 30 article(s)

Filtres actifs