Purin de plantes

Le purin de plante ou autrement appelé “extrait fermenté” est une méthode de plus en plus utilisée dans les cultures biologiques. Préparé à base de plantes sur le principe de fermentation, le purin est chargé de principes actifs bénéfiques qui vont pouvoir être utilisés par les jardiniers.

L’idée des purins de plantes est de profiter des bienfaits de certaines plantes pour aider aux développements des autres végétaux en fonctions des besoins et des vertus qu’on leur reconnaît. Certains extraits fermentés sont :

  • Insecticides ou fongicides : Ils permettent de se débarrasser des insectes et des champignons nuisibles.
  • Répulsifs : Ils éloignent les insectes.
  • Fertilisants : Ils apportent des éléments nutritifs au bon développement des plantes.
  • Stimulants : Ils renforcent les défenses naturelles des végétaux et les rendent plus résistantes.

Ces méthodes phytothérapiques sont de plus en plus utilisées pour les jardins biologiques, car elles sont naturelles, plus respectueuses de l’environnement et peuvent facilement être préparées à partir des plantes déjà présentes dans les espaces de jardinages (ails, orties, fougères, rhubarbes, etc.).

Des purins de plantes dans mon jardin ?

L’utilisation des purins de plantes se fait par dilution dans de l’eau claire, après que le mélange de plantes ait macéré plusieurs semaines. Le principe de macération est simple : 1 kilo de plantes pour environ 10 litres d’eau dans un récipient (plutôt en plastique ou en bois) à laisser fermenter 2 semaines le tout en remuant quotidiennement.

Il existe de nombreux types de purin de plantes avec pour chacun des qualités propres :

  • Le purin d’ortie : Insectifuge, il est très efficace pour repousser les pucerons, les acariens ou les carpocapses envahissants. De plus, il est un très bon activateur de croissance et peut aussi améliorer la vie du sol.
  • Le purin de consoude : Stimulant et fertilisant, il est très utile pour aider la floraison et la mise à fruits grâce notamment au potassium qu’il contient.
  • Le purin d’ail : Insectifuge face aux pucerons et aux acariens, il est aussi efficace comme fongicide pour lutter contre le développement des maladies cryptogamiques.
  • Le purin de rhubarbe : Insectifuge, il va repousser de nombreux acariens, chenilles et pucerons, mais il est également très pratique pour maintenir les gastéropodes à distance, et en particulier les limaces.
  • Le purin de prêle : Fongicide, il est efficace pour limiter l’expansion de champignon et renforce les tissus des plantes grâce à sa teneur en silice.

Souvent manipulés par les jardiniers soucieux de la préservation des lieux naturels, les purins de plantes deviennent peu à peu des outils de lutte biologique, car ils s’inscrivent dans une démarche respectueuse et protectrice des écosystèmes. Faciles d’utilisation et bons marchés, ils n’en sont que plus intéressants.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche