Nourriture hérisson

Les hérissons sont généralement des animaux bienvenus dans les jardins. Considérés comme étant des mammifères auxiliaires, ils participent au nettoyage des espaces verts en se nourrissant des nombreux gastéropodes qui rendent parfois la vie compliquée aux potagers et particulièrement aux salades.

Bien qu’ils soient sauvages et indépendants, les jardiniers sont souvent sensibles aux sorts des hérissons. Ils font d’ailleurs partie des espèces protégées en France depuis 1981 (arrêté national du 17 avril 1981) ce qui a pour conséquences la multiplication des démarches bienveillantes à leur égard. Les hérissons Erinaceus europaeus et Erinaceus concolor sont les 2 espèces qui sont les plus implantées en France. Ils sont omnivores et nocturnes, et parcourent plusieurs kilomètres par nuit pour chasser et parfois, finissent dans vos jardins pour s’y ressourcer.

Dès le crépuscule, le hérisson se met en chasse et devient alors un parfait auxiliaire de jardin. Il se nourrit principalement de vers, d’escargots, de limaces, de fruits et de baies, mais s’attaque aussi dans certains cas aux serpents, lézards et rongeurs qui sont considérés comme nuisibles. Bien qu’il passe la majorité de sa journée à dormir (18 heures par jour en moyenne) et qu’il agit de manière solitaire, il fait un travail efficace dans les espaces de jardinage.

De la nourriture pour les hérissons ?

Il est étonnant de découvrir à quel point un si petit animal peut être si bruyant lorsqu’il mange. Bien qu’il soit relativement aisé pour les hérissons de s’alimenter dans la vie sauvage en périodes de chasse et qu’ils limitent les risques liés au froid en hibernant en hiver. Ils aiment venir manger là où la nourriture est facile. C’est souvent le cas dans les écuelles des animaux domestiques.

Quelques recommandations pour nourrir les hérissons :

  • La nourriture pour chiens et chats est très appréciée par les hérissons (croquette et pâtées)
  • Penser à hydrater les hérissons avec de l’eau (jamais de lait car ils ne le digèrent pas).
  • Vérifier l’absence de pesticides dans la nourriture spécialement préparée pour les hérissons.
  • Proposer la nourriture dans des récipients adaptés à la taille des hérissons de type assiette plate.
  • Proscrire les aliments qui sont trop gras, sucrés, épicés, à base de produits laitiers, les fruits exotiques et les agrumes. Le pain est également à bannir des aliments à offrir aux hérissons.

Le hérisson est un véritable symbole dans la lutte biologique. Il représente très bien la fragilité de la biodiversité dans nos espaces verts. Faites-vous-en un allié, mais ne le gâtez pas trop malgré tout, car il reste un animal sauvage. 

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs