Filtrer par

Disponibilité

Disponibilité

Marque

Marque

Prix

Prix

  • 10,00 € - 59,00 €

Phéromones Pyrale du buis

Les pyrales du buis sont des papillons ravageurs arrivés malencontreusement en Europe suite à des échanges commerciaux. Depuis 2007, cette espèce de pyrale nommée “Cydalima perspectalis” fait des dommages importants sur les buis d’ornement et les buis sauvages sans que rien puisse sembler stopper sa progression. La mise en place de pièges à phéromones est une méthode écoresponsable qui permet de surveiller la présence des pyrales tout en impactant directement leur prolifération. Une technique de lutte qui se veut préventive et curative.

Les femelles des pyrales pondent en moyenne 200 à 300 œufs sur le verso des feuilles de buis et en seulement 48 h, de minuscules larves voraces vont émerger et commencer leur progression en se nourrissant du feuillage des arbustes jusqu’à parfois les défolier totalement en quelques jours. Les buis deviennent ainsi vulnérables à toutes les menaces extérieures et beaucoup d’entre eux finissent par dépérir. L’espèce est entrée dans la liste d’alerte des nuisibles de l’OEPP (Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes) en 2008.

Des phéromones contre les pyrales du buis ?

Les pièges à phéromones sont particulièrement intéressants à mettre en place contre les pyrales du buis, car ils permettent d’alerter les jardiniers de la présence du papillon sur les arbustes, tout en participant à la confusion sexuelle des insectes qui freine la prolifération des ravageurs sur le territoire. De plus, les pièges offrent aux jardiniers la possibilité d'intervenir rapidement et engager des méthodes de luttes biologiques complémentaires souvent plus curatives (trichogrammes, nématodes, bacilles de Thuringe, etc.). Les pièges à phéromones sont utilisés pour appâter les papillons mâles avec des phéromones sexuelles de femelles dans des dispositifs spécifiques afin d’éviter la rencontre et la reproduction de l’espèce.

Quelques conseils d’usage pour optimiser l’utilisation de phéromones face à la présence des pyrales du buis :

  • Compter 1 piège pour 100 m² de massif contenant des buis ou 1 piège pour 10 à 20 mètres de plantations linéaires ;
  • Disposer les pièges à phéromone au début du printemps, quand la première génération de papillon va sortir de sa chrysalidation pour se reproduire ;
  • Utiliser les phéromones des pyrales avec des “pièges universels pour arbres et arbustes” ou des “pièges pour lépidoptères” ;
  • Changer régulièrement les capsules à phéromones en fonction de l’effet de durée indiqué (toutes les 4 à 6 semaines pour les courtes durées et tous les 3 mois pour celles de longues durées) ;
  • Conserver les phéromones à l’abri et au frais ( au réfrigérateur pour un usage dans l’année ou au congélateur pour des usages ultérieurs) ;

Avec 2 à 3 générations par année, les pyrales du buis laissent peu de chances aux arbustes de résister. C’est pourquoi il est important pour les jardiniers de disposer de pièges à phéromones pour se préparer à agir rapidement si les premiers papillons se font attraper. Lorsque la présence des pyrales est visible sur les buis, il est souvent déjà trop tard. Faites des pièges à phéromones de véritables sentinelles de lutte biologique !

Il y a 5 produits.

Affichage 1-5 de 5 article(s)

Filtres actifs