Filtrer par

Marque

Marque

Phéromones mineuse du marronnier

La mineuse du marronnier (Cameraria ohridella) est un papillon nuisible qui semble être à ce jour le principal ravageur des marronniers. Apparue dans les années 1980 en France et en Europe, l’espèce fragilise les arbres sur lesquels elle s’installe, provoquant un dessèchement prématuré des feuilles qui finissent par tomber avant l’automne.

La mise en place de pièges à phéromones contre les mineuses des marronniers permet d’endiguer la prolifération de l’espèce tout en respectant la biodiversité qui entoure ces grands arbres majestueux.

Les chenilles des papillons sont les véritables “mineuses” de l’espèce, car en sortant des œufs, ces minuscules larves vont causer des dégâts importants dans les arbres. Chaque chenille se développe en se nourrissant du tissu végétal des feuilles des marronniers en creusant des galeries dans l’épiderme de l’arbre ce qui provoque un dessèchement prématuré. Généralement, 3 à 4 générations de mineuses du marronnier se succèdent entre le printemps et l’automne, ce qui affaiblit progressivement les grands arbres et laisse la voie à d’autres parasites pour se développer sur les marronniers (ex. : chancre bactérien du marronnier).

Des phéromones contre les mineuses des marronniers ?

L’utilisation de piège à phéromone est un moyen efficace de contenir, voire de faire disparaître certaines espèces de lépidoptères ou de diptères nuisibles en lutte biologique. Le principe consiste à attirer des insectes mâles par le biais de phéromones sexuelles de femelles dans un piège adapté à la morphologie des espèces. Une fois les imagos mâles piégés, la reproduction de l’espèce est freinée et compromise ce qui réduit l’impact des mineuses sur les marronniers. Les phéromones étant très spécifiques, seules les mineuses mâles vont être impactées par le piège.

Quelques conseils d’utilisation pour la mise en place de phéromone pour lutter contre les mineuses des marronniers :

  • Disposer les pièges dès le mois de mars pour plus d’efficacité, car avec le printemps, la première génération de mineuses va sortir des chrysalides enfouies dans le sol pour chercher à se reproduire ;
  • Compter 1 piège à phéromone par arbres s’ils sont groupés, ou 2 pièges par arbre isolés ;
  • Installer les pièges dans le sens des vents dominants pour optimiser la justesse et attirer plus amplement les insectes mâles ;
  • Changer les capsules à phéromones selon le délai indiqué sur les capsules pour maintenir une performance optimale du dispositif.

La présence des mineuses dans les marronniers menace la vitalité des arbres année après année. C’est pourquoi il est essentiel de mettre en place rapidement des outils de lutte face à ces papillons nuisibles. Les pièges à phéromones ont une fonction de contrôle dans la présence des mineuses, mais permettent aussi de freiner, voire limiter la prolifération de l’espèce et la faire progressivement disparaitre. Un très bon moyen de protéger vos arbres !

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

  • Marque : M2I