Filtrer par

Marque

Marque

Phéromones carpocapse pommes et poires

Encore un insecte ravageur de culture. Le carpocapse des pommes, poires, noix (Cydia pomonella) est un petit papillon (lépidoptère) qui s’en prend aux arbres fruitiers et qui se développe dans la pulpe des fruits, les rendant parfois impropres à la consommation. Pour affronter cet insecte nuisible, les pièges à phéromones peuvent être déployés directement dans les vergers. Que ce soit dans le but de contrôler l’existence des carpocapses ou pour entraver leur prolifération, ces outils de lutte biologique sont très efficaces et sont de plus en plus utilisés en agriculture biologique.

Les carpocapses des pommes et des poires sont des insectes ravageurs qui sont également connus sous le taxon de “vers de la pomme”. Ils font de réels dégâts dans les pommiers et plus généralement dans les cultures de rosacées. Ce sont les chenilles qui causent le plus de torts aux vergers, car elles se développent directement dans les fruits où elles creusent des galeries pour se nourrir de la pulpe, ce qui va avoir comme conséquence de le faire mûrir prématurément et le rendre partiellement inconsommable.

Entre les premières douceurs du printemps et les récoltes des fruits d’été, plusieurs générations de carpocapses peuvent se succéder. C’est pourquoi le traitement durable d'un piège à phéromones est un atout. Il agit de manières coercitives sur les périodes étendues et s’adapte aux cycles même évolutifs de reproductions des insectes.

Des pièges à phéromone contre les carpocapses des pommes et des poires ?

Les pièges à phéromones sont des méthodes de lutte biologique contre certains ravageurs et sont développés sur le principe de confusion sexuelle. Le piège est confectionné pour attirer et capturer les insectes mâles dans un dispositif sans issue. Pour y parvenir, des phéromones sexuelles de femelles sont placées dans un piège (il en existe différents types), et vont par ce biais, impacter les périodes de reproduction des insectes. Les capsules de phéromones sont directement ciblées et spécifiques à l’espèce nuisible. Quelques conseils d’utilisation pour la mise en place de pièges à phéromones contre les carpocapses des pommes et des poires :

  • Installer les pièges dès le retour du printemps. Entre mars et avril, les papillons sortent de leur hivernation et les pièges vont diminuer leur reproduction ;
  • Contrôler régulièrement les pièges, notamment les pièges deltas pour vérifier que les bandes peuvent encore engluer des insectes.
  • Renouveler les capsules à phéromone toutes les 5 à 8 semaines pour continuer une diffusion efficace.
  • Nettoyer à l’eau savonneuse et stocker les pièges sous abris une fois l’automne et les cueillettes terminés.

Les carpocapses des pommes et des poires sont très visibles au moment des récoltes. En installant des pièges à phéromones, vous influencez directement la prolifération de l’espèce dans votre verger. Pour rappel, chaque femelle fécondée pond en moyenne entre 50 et 100 œufs sur les fruitiers. Une bonne raison de ne pas laisser les carpocapses se développer !

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs