Piège à phéromone Taupin

Les taupins (Agriotes) sont des petits coléoptères parfois nuisibles que l’on retrouve dans les potagers ou dans les cultures de légumes racines. Ce sont les larves des taupins qui font les dégâts. Directement sous terre elles se nourrissent des rhizomes et des bulbes des végétaux pour se développer. L’installation de pièges à phéromones est un moyen biologique pour lutter contre ce type de ravageur en freinant leur prolifération et empêcher les possibles dommages sur les récoltes.

En France, on recense 200 espèces d’Agriotes dont seulement 4 seraient nuisibles pour les cultures. Elles sont identifiées comme insectes phytophages du sol du fait que les larves se nourrissent au détriment des plantes. Les espèces végétales qui sont les plus menacées par les “vers fil de fer” des taupins sont : les pommes de terre, les oignons, les betteraves, les carottes, les panais, les poireaux, certaines céréales comme le blé et parfois les tomates et certaines sortes de salades. Avec un temps de maturation particulièrement long allant jusqu’à 4 années dans le sol les larves de taupins sont des espèces de nuisibles difficiles à combattre.

Des pièges à phéromones contre les taupins ?

Les larves de taupins sont des nuisibles à réellement surveiller dans les potagers et les espaces de cultures. Des méthodes de lutte biologique semblent être adaptées pour faire face à ces ravageurs souterrains. Les pièges à phéromones sont par exemple des outils très utilisés pour contrôler la présence des taupins tout en endiguant la prolifération de l’espèce. Ils sont élaborés pour correspondre aux comportements et à la morphologie des insectes. Le dispositif comprend un piège, qui retient les insectes appâtés, et des phéromones qui attirent les spécimens procréateurs, de telle manière à ce qu’ils ne puissent pas se reproduire.

Quel que soit le type de piège à phéromone choisi, le principe reste le même : attirer les insectes mâles grâce à des phéromones sexuelles de femelles, pour provoquer une confusion sexuelle et les empêcher de procréer, et ainsi diminuer la prolifération de l’espèce.

Quelques conseils pour l’usage de piège à phéromones contre les taupins :

  • Compter 1 piège pour 30 à 150 m² de culture en fonction du piège et des phéromones utilisées ;
  • Installer les pièges au mois de mars, pour attraper les insectes reproducteurs qui sortent de diapause hivernale à la recherche de partenaires ;
  • Enterrer les pièges (prévus à cet effet) pour une plus grande pertinence ;
  • Changer les phéromones régulièrement pour veiller à ce que le piège puisse fonctionner efficacement (généralement entre 4 et 8 semaines).

Les pièges à phéromones conçus pour les taupins sont différents des pièges contre les diptères, lépidoptères et coléoptères nuisibles, car les Agriotes se déplacent le plus souvent sans voler (sauf la nuit). Très appropriés à leur comportement, ces pièges exclusifs vont permettre d'altérer le cycle de reproduction très lent du nuisible, freinant ainsi sa prolifération. Une méthode de lutte naturelle adaptée à l'espèce.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche