Piège à phéromone charançon

Les charançons sont des insectes de l’ordre des coléoptères et certaines espèces parmi les 50 000 référencées sont de véritables ravageurs. C’est le cas des charançons rouges des palmiers qui causent de réels dégâts sur le pourtour méditerranéen et qui demandent une surveillance renforcée chez les propriétaires de palmiers et de cocotiers. Les pièges à phéromones pour charançons sont conçus pour s'adapter aux comportements et à la physiologie des coléoptères nuisibles.

Ce sont généralement les larves des charançons qui causent le plus de dégâts dans les cultures et sur les arbres. Pour se développer, elles creusent des galeries dans les tissus cellulaires des végétaux et fragilisent les plantes. Parmi les nombreuses espèces existantes, les charançons ont tendance à s’installer dans les régions avec un fort taux d’ensoleillement et une douceur climatique régulière, car ils ne résistent que très rarement aux températures inférieures à une dizaine de degrés.

Des pièges à phéromones contre les charançons rouge du palmier ?

En lutte biologique, il y a 3 méthodes efficaces contre la présence de charançons nuisibles :

  • Les nématodes, qui vont parasiter les nuisibles et les détruire avant de disparaître.
  • Les pièges à phéromones qui vont attirer les insectes adultes et freiner leur reproduction.
  • Les barrières physiques, qui vont empêcher les larves de pénétrer dans les palmiers 

Ces méthodes peuvent être coordonnées pour plus d’efficacité. Les pièges à phéromones offrent l’avantage de contrôler l’existence des nuisibles dans les jardins de manières préventives en plus de limiter la prolifération des insectes.

Les pièges à phéromones contre les charançons sont différents des autres pièges à phéromones (universels, à glu, etc.), car ils sont spécifiquement conçus pour faire face aux comportements singuliers des espèces de charançons. Le principe reste cependant le même que les autres pièges : appâter les insectes adultes (généralement mâles) grâce à des phéromones sexuelles synthétiques dans un dispositif et empêcher leur reproduction.

Quelques conseils pour optimiser l’utilisation de piège à phéromones contre les charançons :

  • Compter 1 à 2 pièges à phéromones par hectare pour faire face aux charançons ;
  • Certains pièges permettent d’attraper des insectes adultes mâles et femelles grâce à des phéromones d'agrégation. Un autre type de phéromone est utilisé. Renseignez-vous !
  • Installer les pièges à phéromones quelques semaines avant la période de reproduction des espèces de charançons, habituellement au printemps, quand la douceur climatique est plus régulière ;
  • Contrôler les pièges et changer les phéromones périodiquement (généralement 4 à 6 semaines, ou 90 jours selon les phéromones choisies) pour vous assurer l’efficacité des pièges ;

Bien qu’il existe une multitude de charançons (Curculionidae, Dryophthoridae), les méthodes efficaces pour lutter contre les espèces nuisibles sont peu nombreuses et les pièges à phéromones offrent l’avantage de l’être, tout en étant respectueuse de l’environnement et de la biodiversité environnante. Préventif et curatif, le piège vous accorde un peu de répit face aux coléoptères !

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche