Nématodes vers gris (noctuelle et tipule)

Les “vers gris” sont des identifications qui peuvent rassembler les larves de plusieurs espèces d’insectes différents. Cette taxinomie peut concerner les larves de noctuelles et de tipules qui sont facilement perceptibles, notamment par les dégâts qu’elles sont capables de susciter dans les jardins. La présence de ces “vers gris” peut être résorbée par un traitement curatif commun qui repose sur l’utilisation de nématodes Steinernema carpocapsae (Sc) qui détruisent naturellement les larves de noctuelles et celles des tipules en seulement quelques heures (24 h à 72 h).

Bien que les noctuelles soient de l’ordre des lépidoptères (papillons) nocturnes et que les tipules soient de celui des diptères, les larves de ces deux espèces sont dommageables pour de nombreux végétaux et sont très peu appréciées des jardiniers. Les “vers gris” concernés sont phytophages et s’attaquent généralement aux plantes potagères comme les salades, les choux, les épinards, les pommes de terre et parfois au gazon. Les larves attaquent les racines et grignotent les rhizomes, les tubercules ou directement les collets de certaines plantes.

De façon analogue, les noctuelles et les tipules sont des espèces prolifiques et plusieurs générations voient le jour dans la même année, rendant les invasions plus massives et dangereuses pour les potagers.

Des nématodes contre les vers gris ?

Peu visibles, les larves des tipules et des noctuelles sont des ravageurs tout en puissance. Elles se développent rapidement et en cas de prolifération importante, détruisent des pans entiers de cultures dans les potagers. Pour lutter, il est possible de traiter les végétaux et les gazons avec des nématodes Steinernema carpocapsae (Sc). Ce sont des microvers parasites spécialisés dans la destruction naturelle de certains insectes qui sont de plus en plus utilisés en lutte biologique.

En pénétrant par les voies naturelles de l'insecte, les nématodes vont libérer une bactérie symbiotique qui va faire périr le nuisible rapidement par septicémie. Les microvers vont ensuite se développer dans les tissus de l’insecte avant de chercher à infester une autre proie jusqu’à la disparition totale des vers gris dans le rayon d’application du traitement.

Quelques conseils pour optimiser l’utilisation du traitement par nématodes contre les vers gris :

  • Compter 10 litres de traitement (5 millions de nématodes) pour une surface de 10 m² de potager ou de gazon infectés.
  • Appliquer le traitement sur un sol déjà humide pour faciliter l’infiltration des nématodes.
  • Traiter par temps nuageux ou en fin de journée pour éviter l’exposition des nématodes aux UV.
  • Mélanger la poudre dans une eau douce de pluie tempérée (entre 13 C° et 20 C°) pour améliorer l’efficacité des nématodes.

L’utilisation du traitement par nématodes est curative, biologique et écoresponsable. Il semble être une solution adaptée aux invasions des différents vers gris. Très respectueux du sol, les nématodes ne sont pas nocifs ni pour les plantes ni pour les consommateurs des végétaux. Voilà de quoi armer les jardiniers.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche