Nématodes papillon du palmier

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un nuisible invasif originaire d’Amérique du Sud qui s’est progressivement implanté sur le pourtour méditerranéen européen. Ce lépidoptère diurne s’attaque à de nombreuses variétés de palmiers et cause des dégâts considérables dans les régions touchées. L’application d’un traitement à base de nématodes est un moyen curatif écoresponsable qui permet de détruire les papillons et leurs larves sans affecter la vitalité des palmiers et la biodiversité qui en dépend.

Comme pour la plus grande partie des papillons nuisibles, ce sont les chenilles qui, pour se développer, détruisent les végétaux en se nourrissant des tissus cellulaires des plantes. Les chenilles du papillon des palmiers peuvent mesurer jusqu’à 10 cm et vivre jusqu’à 2 années au sein de l’arbre dont elles s’alimentent et creusent leurs galeries.

Les symptômes apparents de la présence des larves s’observent par :

  • La perforation des palmes, dont certaines semblent grillées.
  • L’existence de sciure due aux galeries creusées.
  • Le piquage des stipes surtout entre mai et septembre quand les larves sont les plus actives.

Bien que ce papillon ne met au monde qu’une génération de chenille par an, la propension de développement des papillons du palmier est considérable. Chaque femelle peut pondre jusqu’à 150 œufs par an. 

Des nématodes contre les papillons du palmier ?

Un arrêté ministériel datant de 2019 oblige tous les propriétaires de palmiers à traiter et lutter contre les ravageurs présents sur leurs arbres afin de limiter les proliférations.

Parmi les solutions curatives biologiques et respectueuses de la biodiversité, le traitement par nématodes Steinernema carpocapsae (Sc) semble se présenter comme une réponse adaptée.

Par pulvérisation et dilués avec de l’eau, les nématodes vont libérer des bactéries symbiotiques dans les ravageurs, provoquant leur mort par septicémies en seulement quelques jours. Ces microvers parasitaires vont rester actifs et se développer tant qu’ils trouveront des proies à infecter avant de disparaître naturellement une fois le travail terminé.

Quelques conseils pour une bonne utilisation des nématodes :

  • Appliquer le traitement par nématodes lorsque les températures sont comprises entre 14 C° et 30 C°.
  • Ne pas utiliser de produit phytosanitaire avant et après le traitement des nématodes sensibles aux insecticides.
  • Compter un traitement de 25 millions de nématodes (15 litres de traitement) pour 1 à 2 arbres.
  • Appliquer le traitement à la base des palmes et sur les premiers mètres du tronc pour optimiser l'efficacité des nématodes face aux papillons du palmier.
  • Évitez de traiter les palmiers lors des périodes d’ensoleillement, car les nématodes sont particulièrement sensibles aux UV.

Bien que très discrets, les papillons des palmiers causent de gros dégâts sur les palmacées. L’utilisation des nématodes semble pouvoir freiner leur prolifération voire éradiquer leur présence sur certains arbres. 

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs