Chien et chat

Nos fidèles compagnons sont capables du meilleur comme du pire, surtout dans les jardins. Chiens et chats sont des animaux domestiques qui ont besoin d’espaces extérieurs pour s’accomplir. Mais tous les espaces ne sont pas adaptés à leur présence. Les jardins d’ornement, les plates-bandes et les potagers en sont de parfaits exemples.

Les chiens : ils adorent creuser la terre et trouvent toujours une bonne raison de le faire. Que ce soit pour enterrer de la nourriture, chercher un peu de fraîcheur ou se défouler, ils vont ratisser vos plants et vous aérer le potager sans même demander la permission au préalable. Leur fougue naturelle et leur taille parfois massive peuvent aussi dégrader les plantes lors de leur passage ;

Les chats : ils aiment structurer leur territoire, le marquer, que ce soit pour se faire les griffes ou pour avertir de leur présence, ils transforment parfois le jardin en une véritable zone de chasse et peuvent attaquer des auxiliaires de jardins souvent précieux pour la lutte biologique.

Un autre désagrément contraignant dans la présence non maîtrisée des chiens et des chats dans les espaces verts ce sont les excréments qui, bien qu'ils nourrissent la terre, ne sont pas toujours déposés là où le jardinier en a besoin. Il est plus agréable de sentir l’odeur des fleurs que l’odeur épicée de la digestion des mammifères trop gourmands.

Repousser les chats et les chiens dans mon jardin ?

Il est hors de question de partir à la chasse aux chats ou aux chiens avec des pièges et des méthodes dangereuses pour les animaux. Ce qui est conseillé pour éviter que les animaux provoquent des dégâts, c’est de protéger les espaces et les zones en s’appuyant sur leur sens très développé, comme les odeurs. Voici quelques approches biologiques et écoresponsables pour tenir les chiens et les chats à l’écart de vos jardins :

  • Installer des barrières ou des grillages pour préserver les zones sensibles si vous possédez des animaux. En plus de restreindre les espaces, cela permet aussi de limiter l’accès à d’autres mammifères parfois nuisible.
  • Répandre des répulsifs en granulés / poudre. Ils vont éloigner les chiens et les chats par leur effet olfactif. Sans risque pour la santé des animaux, les granulés sont conçus à base de produits naturels.
  • Pulvériser du répulsif en spray. Immédiatement efficaces sur des petites zones (trottoirs, terrasses, pot de fleurs, etc.), les systèmes en spray éloignent les chiens et les chats en troublant leur sens olfactif.
  • Semer des plantes olfactives. Certains végétaux aux fortes odeurs déplaisent aux chats, c’est le cas de la lavande, de la citronnelle, du thym, etc.

Bien qu’on puisse les adorer, on préfère parfois voir les chiens et les chats relativement loin de nos espaces de cultures ou de nos jeunes plants fragiles. Rien de plus simple et de plus respectueux que des méthodes naturelles de lutte biologique ! Problème réglé.

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs