Filtrer par

Marque

Marque

Prix

Prix

  • 9,00 € - 14,00 €

Ver du poireau

Le ver du poireau est autrement connu sous le nom de “teigne du poireau”. Il fait partie de l’ordre des Lépidoptères (papillons) et parasite les Alliums (poireaux, ails, oignons, échalotes, etc.). 

Ce sont les chenilles du papillon qui sont considérées comme nuisibles, car elles se nourrissent des parties charnues des végétaux en creusant des galeries, d’abord sur le feuillage, pour ensuite se diriger vers les bulbes, rendant les récoltes inconsommables si rien n’est fait pour les en empêcher. Les papillons adultes Acrolepiopsis assectella hivernent dans les débris végétaux des jardins et se lancent dans leur quête de partenaires en avril-mai, quand les premières douceurs leur permettent les meilleures conditions de reproduction.

Chaque femelle va pondre une centaine d’œufs sur une durée de quelques semaines, donnant naissance aux vers du poireau, très peu appréciés des jardiniers. Les plantes infectées vont jaunir et parfois s’étioler. Leur croissance et leur vitalité vont être impactées et des galeries vont apparaître sur les légumes, partant des feuilles pour les jeunes larves, jusqu’au bulbe pour les derniers stades de larvaison des vers du poireau. Les légumes ainsi concernés ne sont généralement plus consommables et se conservent moins bien.

Lutter contre les vers du poireau ?

La teigne du poireau est une espèce multivoltine, c’est-à-dire qu’elle peut avoir plus de 3 générations réparties sur l’année. C’est essentiellement cette capacité de prolifération rapide qui offre aux vers du poireau une dangerosité dans les potagers. Pour lutter contre ces ravageurs spécialisés, il existe de nombreuses méthodes biologiques écoresponsables qui donneront de bons résultats :

  • Pratiquer la rotation des cultures. En éloignant les jeunes plants des débris où hibernent les insectes, vous limiterez les risques de nouvelles attaques sur le premier envol et vous accentuerez la richesse du substrat du sol.
  • Protéger avec un voile anti-insecte. En associant les plantes avec un voilage de protection adapté, les insectes femelles se détourneront pour pondre leurs œufs ailleurs.
  • Utiliser des pièges à phéromones. En attrapant les mâles en quête de partenaire grâce aux phéromones des femelles, vous limitez le risque de nouvelles générations.
  • Mettre en place le compagnonnage. Certaines plantes comme les céleris ou les carottes permettent de repousser les teignes du poireau.
  • Traiter les Alliums infestées. En pulvérisant des traitements à base de plantes tels que des décoctions de rhubarbe ou de prêle, ou en traitant les plantes avec des Bacillus thuringiensis, vous éliminerez les jeunes chenilles baladeuses.
  • Couper les fûts infectés. En cas de propagation à travers les plantes, éliminez les parties supérieures en coupant à ras et détruisez-les, les végétaux devraient repousser et vous serez débarrassé des vers du poireau.

Nombreuses sont les méthodes qui permettent de lutter contre les vers des poireaux, mais pour savoir quand les mettre en place, les jardiniers peuvent compter sur leur seule vigilance !

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs